De l'usage des produits d'entretien

Publié le par marieke.over-blog.net

Il y a à mes yeux deux catégories de ménagères : il y a celles chez qui tout sera toujours impeccable, qui font toujours attention à ne pas salir et passent quotidiennement du temps à nettoyer, et il y a les autres, qui ont des chats, des chiens, des enfants ou un mari, qui sont bordéliques et qui n'ont pas envie, quand elles rentrent du travail, de prendre un balai. Je fais partie de la deuxième catégorie. Ma maison est vivante, et je préfère profiter de la vie plutôt que passer mon temps libre à récurer. Et surtout, je suis persuadée que la poussière, la terre et les poils de chats sont moins sales et moins nocifs pour la santé, et l'environnement, que les divers produits chimiques donc nous imprégnons régulièrement notre lieu de vie.

 

Bien sûr il va de soi qu'étant tout de même une fille propre et civilisée, je ne peux tolérer au-delà d'un certain degré de désordre et de saleté (mon mari est hélas beaucoup plus résistant à ce sujet), et je me retrouve très souvent, trop souvent même, une éponge à la main, dégoulinante d'un produit odorant et piquant dont je ne connais pas la constitution, et qui, inévitablement, va m'abîmer la peau. Et peut-être aussi mes poumons, ou celui de mes chats, ou simplement la planète, car ledit produit a été fabriqué à grands coups de pollution dans une des chimique. Mais il le faut bien, car comme dit la publicité, seuls ces produits sont véritablement efficaces, et sans ces produits, pas de maison propre ! Comme ce devait être sale chez nos grand-mères ! Comment faisaient-elles donc. Ah oui, c'est vrai, c'était avant le progrès. Les pauvres !

 

Je pensais utiliser peu de produits, mais j'ai eu la surprise de ma vie lorsque j'ai tenté de regrouper dans une pièce tous les produits chimiques et nocifs que j'avais chez moi. J'en ai réuni l'équivalent de 8 cartons de déménagement, et 9 produits sur 10 étaient des produits d'entretien ménager ! J'étais sidérée. J'ai imaginé tous ces produits déversés dans ma maison, puis dans les eaux usées. Bien sûr, pas tout d'un coup, mais petit à petit, comme ça, années après années, en rachetant tous les ans les mêmes produits. J'ai imaginé cela multiplié par 10 millions de Belges, 65 millions de français, et bien plus d'Européens, d'Américains, de Japonais...

 

Qu'y avait-il, comme produits ? Voici une liste (non exhaustive) :

-lessive couleurs

-lessive délicats

-adoucissant

-produit pour les sols

-produit pour les parquets

-produit pour les toilettes

-pastilles pour les toilettes

-désodorisant pour les toilettes

-produit décapant pour les sanitaires

-anticalcaire pour les sanitaires

-eau de javel

-produit vaisselle

-pastilles pour lave-vaisselle

-sel régénérant pour lave-vaisselle

-produit de rinçage pour lave-vaisselle

-produit pour laver les vitres

-produit décapant pour le four

-produit pour l'entretien des meubles en bois

-soude pour éviers et lavabos bouchés

-produit pour faciliter le repassage

-désodorisant pour litières de chat

-répulsif pour les chats (pour qu'ils ne fassent pas pipi à certains endroits)

-phéromones pour destresser les chats pisseurs

-spray anti-moustique

-spray anti-puces

-insecticide

-produit pour lessiver les murs

-produit pour décoller les papiers peints

-white spirit

-lave-glace pour la voiture...

 

Souvent, j'avais plusieurs flacons de chaque, éparpillés un peu partout entre la cave, la cuisine, la salle de bains, la buanderie, le garage... 8 cartons pleins ! Qu'allais-je faire de 8 cartons pleins ! Je les ai donnés à ma tante, qui fait un usage bien plus important que moi de ce genre de produits, et que je ne réussirai à convertir dans l'immédiat. C'est ça de moins qu'elle achètera dans les grandes surfaces, c'est ça d'argent en moins qui ira aux grands groupes de la pétro-chimie.

 

Mais maintenant que je me suis débarrassée de ces produits, me direz-vous, comment vais-je faire pour avoir une maison propre ? Déjà il ne faut pas oublier que le produit qui nettoie le mieux, dans tout ça, c'est et ça reste l'eau. Pas besoin de produit pour laver un sol normalement sale, les sanitaires ou les carreaux ! Et puis il y a toujours les produits naturels, ceux de nos grands-mères, qui bizarrement sont très efficaces, parfois plus encore que les produits du commerce (mais chut ! sinon plus personne n'en voudra !).

 

Prenons par exemple le calcaire sur les robinets. Ma mère utilisait de l'Antikal. A la télé, il y avait de la publicité pour Antikal. D'ailleurs, ils le disent sur leur site : Antikal, n°1 contre le calcaire ! (http://www.enviedeplus.com/Antikal/action.aspx). Mais regardez bien l'astérisque : n°1 des ventes en France, pas n°1de l'efficacité ! Car le n°1 est et reste le vinaigre blanc (qui lui, n'est pas toxique, ne pollue ni lors de sa fabrication, ni lors de son usage, et n'abime pas l'émail. Et coûte tellement moins cher !). Problème du vinaigre blanc : ce n'est pas une marque déposée, donc difficile de se faire de l'argent dessus !

Vous êtes sceptiques ? Hé bien essayez ! Prenez du vinaigre (ou du jus de citron), et frottez vos robinets (oui, il faut un peu frotter bien sûr, mais avec antikal aussi, même si on ne vous le dit pas dans la pub !). Que constatez-vous ? C'est magique. Et votre enfant met le robinet à la bouche ? Aucun problème, il peut même boire le vinaigre à la bouteille s'il le souhaite ! Allez, essayez ! Je suis sûre que vous avez du vinaigre chez vous !

Et l'odeur ? Vous ne prétendrez pas préférer l'odeur chimique (pardon, les parfums de synthèse) de l'antikal à l'odeur naturelle du vinaigre ! Si ? Dans ce cas, aérez, l'odeur du vinaigre se dissipe rapidement.

 

Cet exemple est valable pour tous les gestes quotidiens du ménage, sans exceptions. Je me suis aidée de l'excellent livre de Raffa, Le Grand Ménage (http://raffa.grandmenage.info/), pour dresser une liste des produits et gestes propres pour l'entretien de la maison. Les produits sont naturels ou à faire soi-même (ce n'est pas bien compliqué), ils ne sont pas toxiques (à l'exception des huiles essentielles, nécessaires comme désinfectant), coûtent peu cher, sont agréables à utiliser, n'abîment pas les mains, et surtout sont terriblement efficaces. Ma maison brille beaucoup plus depuis que je les utilise, et certaines salissures rebelles ne sont parties qu'avec ces produits. On trouve les ingrédients dans toutes les bonnes boutiques bio.

 

Cliquez sur les liens ci-dessous :

Entretien écologique de la maison 

Produits d'entretien écologiques  

Publié dans Ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article